Tout sur Xbox

Le marché n'a pas tenu rigueur à l'éditeur de logiciels américain de la déception suscitée par les résultats du 4e trimestre de son exercice décalé. Soulagé par les perspectives pour l'exercice 2023, il a fait grimper le titre.

Via sa division cloud, notamment, Microsoft a tiré parti de la crise sanitaire au premier trimestre de son nouvel exercice. La valorisation supérieure à la moyenne de l'action peut être justifiée par la forte croissance des bénéfices dans un contexte difficile, mais les incertitudes, à court terme, sont nombreuses.

Archive