Tout sur Washington

Si à l'approche du communiqué de la banque centrale américaine (Fed), comme après celui-ci, les investisseurs étaient encore enthousiastes, quelques heures plus tard - après la conférence de presse qu'a donnée Jerome Powell, le président de la Fed - le sentiment était tout autre, le mercredi 26 janvier. Wall Street est passé du vert au rouge.

Les places boursières européennes et asiatiques ont connu de bien meilleures années que celle qui touche à sa fin. Les indices américains sortent du lot. Dans quelques semaines, seule l'économie américaine pourra se targuer d'avoir connu en 2018 une croissance supérieure à celle de l'an dernier.

Il va sans dire qu'un accord commercial entre Pékin et Washington rassurerait le monde, et donc les investisseurs. Le ciel boursier est-il en passe de s'éclaircir? Nous saurons sous peu si la correction des Bourses, inéluctable, sera différée ou accélérée.

Archive