Tout sur Vestas

Acquérir son indépendance énergétique va coûter des milliards de dollars à l'Europe. Malgré les aléas, dus notamment aux pénuries de matières premières et à l'emballement des prix de l'énergie, le secteur est porteur. C'est le moment, pour l'investisseur de long terme, de tirer parti de la tendance à la croissance séculaire des renouvelables; car le mouvement est, à n'en pas douter, incontournable.

Le turbinier a vu ses commandes augmenter d'un quart au troisième trimestre. Les perspectives à long terme sont aussi réjouissantes: Vestas anticipe une croissance constante et des marges stables.

A un rapport cours/bénéfice de 14 et une valeur d'entreprise correspondant à moins de six fois le cash-flow d'exploitation (Ebitda), l'investisseur s'offre à bon compte un turbinier présentant de belles perspectives de croissance.

L'action a bien résisté aux résultats trimestriels décevants de l'entreprise. L'augmentation de la pression tarifaire devrait se dissiper lorsque le marché se sera habitué au système d'enchères. Vestas s'attend à une nette amélioration de ses résultats durant la deuxième moitié de l'année.

La pression sur les marges - qu'induit le système d'attribution par enchères des projets éoliens - a affecté le cours de l'action Vestas. Cette année sera pour le groupe une année de transition, mais à partir de 2019, le bénéfice devrait à nouveau progresser de manière constante.

Archive