Tout sur Uranium Participation Corp

Au vu des incertitudes entourant le traitement fiscal du rachat d'Uranium Participation Corp (UPC) par Sprott, nous échangeons temporairement UPC contre Yellow Cake, dans le portefeuille modèle. La performance des deux actions est restée globalement stable au cours des deux dernières années.

A la différence des autres matières premières, l'uranium fait belle figure pendant la crise actuelle. Le marché approche d'un déficit. Les investisseurs voulant profiter de cette hausse ont deux choix: acheter des actions de producteurs ou opter pour une société d'investissement.

L'amélioration des fondamentaux, sur le marché de l'uranium, s'est confirmée en 2019. Pour les producteurs d'électricité, il devient urgent de négocier de nouveaux contrats à long terme, car la part de la demande non couverte ne cesse de croître. UPC est l'un de nos 10 chouchous pour 2020.

La rédaction de l'Initié répond à la question d'un abonné: "Je souhaite accroître mon exposition au secteur de l'uranium. Je détiens déjà des titres ValOre Metals, Uranium Participation et Cameco. Le secteur recèle-t-il d'autres actions sous-valorisées ou devrais-je plutôt accumuler ValOre Metals (qui ne cesse de perdre de la valeur)?

Archive