Tout sur Universal Music Group

Le streaming, dont Universal Music Group tire la majeure partie de ses recettes, va probablement générer des revenus stables durant 5-10 ans encore. Les droits musicaux sont une nouvelle poule aux oeufs d'or pour les investisseurs.

Le streaming a encore de très nombreux beaux jours devant lui. Et c'est notamment le numéro un mondial du divertissement musical qui va en profiter. Pour miser sur une progression de son action au cours des prochains mois, voici deux suggestions.

Les bonnes performances de Vivendi et, surtout, de sa filiale Universal Music Group ne se reflètent pas suffisamment dans l'évolution du cours de l'action Bolloré. L'entrée en Bourse d'Amsterdam du label de musique américain doit propulser vers le haut la valeur boursière de Vivendi (et celle de Bolloré).

La rédaction répond à la question d'un abonné: "J'avoue avoir pris peur lorsque j'ai lu que, soupçonné de corruption en Afrique, Vincent Bolloré avait été mis en garde à vue puis en examen. Est-il encore judicieux de conserver des actions Bolloré?"

Si l'action Bolloré s'est bien comportée jusqu'ici cette année, c'est notamment grâce à l'évolution très favorable de sa filiale Vivendi. Les résultats semestriels du groupe se sont révélés supérieurs aux prévisions grâce au hit "Despacito" de Luis Fonsi et Daddy Yankee, sous contrat avec une filiale de Vivendi.

Archive