Tout sur TotalEnergies

La récente progression du cours de l'action n'est vraiment pas à la hauteur des résultats. Par ailleurs, une chute des cours du pétrole n'est pas à attendre dans l'immédiat.

Porté par sa réputation de combustible de transition, dans l'attente d'un système énergétique neutre sur le plan climatique, le gaz naturel liquéfié signe une progression de 5% à 7% par an à l'échelon mondial. En 2025, TotalEnergies aura étoffé de 30% ses capacités de production de gaz naturel liquéfié, dont il détiendra 10% du marché mondial.

A court et moyen terme, les résultats de TotalEnergies resteront largement tributaires des prix du pétrole et du gaz. Le prix du pétrole tournant aujourd'hui autour de 70 dollars le baril, le groupe dispose d'un cash-flow plus que suffisant pour financer les investissements prévus et payer le dividende de l'exercice 2020.

La moindre demande et les stocks de pétrole élevés ont pesé sur les marges de raffinage, au détriment de la rentabilité du pôle pétrochimie. Le spectre de dépréciations de réserves pétrolières va par ailleurs planer longtemps sur le secteur.

Archive