Tout sur Suedzucker

Le plus grand producteur de sucre d'Europe a clos l'exercice 2020/21 sur un chiffre d'affaires stable et un bénéfice en hausse. Il prévoit que l'activité sucre s'extraira du rouge cette année. Mais le premier trimestre de l'exercice en cours n'a pas démarré sur les chapeaux de roue.

Le groupe a vu son action piquer du nez après qu'il a publié son rapport intermédiaire relatif au troisième trimestre de son exercice 2020-2021, qui s'achèvera le 28 février. Les chiffres ne sont pas mauvais, mais les perspectives, revues à la baisse, ont déçu.

Les résultats publiés par Suedzucker pour le premier semestre de l'exercice 2020-2021 (clôture le 29/2/2021) ont été mal accueillis par les investisseurs. Le segment du sucre reste dans la tourmente. Pour autant, le potentiel d'appréciation de l'action à long terme demeure intact.

Le redressement de l'action Suedzucker se poursuit. Les perspectives pour l'exercice courant sont prometteuses en dépit de la crise sanitaire, et le potentiel d'appréciation du cours sur plusieurs années est toujours présent.

Tout recul marqué des cours mondiaux consécutif à une offre excédentaire - comme c'est le cas actuellement - a un impact significatif sur le bénéfice. L'allemand Suedzucker achève pourtant l'exercice sur des résultats plus qu'honorables.

Cette année, nous ne nous délestons pas de nos actions en mai. Vu que nous avons accepté l'offre de Sanofi, nous disposerons bientôt de liquidités plus abondantes, en portefeuille modèle. Les actions à fort potentiel ne manquant pas, il se pourrait que notre liste d'ordres d'achat s'allonge, au cours des prochaines semaines.

Les actionnaires du plus grand producteur européen de sucre ont un goût amer en bouche depuis quelques années. Le cours de Suedzucker a baissé considérablement. Mais l'action cote à un multiple très faible de la valeur comptable, ce qui est exceptionnel pour une société rentable.

Archive