Tout sur Stoxx

Depuis 2006, nous boudons les valeurs financières. En début d'année, le moment semblait enfin venu d'investir de nouveau dans les valeurs (européennes) du secteur, mais le dossier politique italien est venu voiler le tableau au printemps, et nous nous sommes ravisés. Les chiffres nous ont donné raison.

L'effondrement des marchés boursiers au début du mois de février est pour nous un premier avertissement, davantage que l'amorce d'un krach boursier généralisé. A notre avis, l'indice Standard & Poor's 500 s'appréciera de 10 à 15% encore cette année, avant de corriger. Les Bourses européennes devraient connaître une évolution similaire (+10%).

Archive