Tout sur Standard & Poor's 500

Le début de l'année 2022 aura été tellement atypique que nous ne serions pas surpris de voir les marchés clore l'été sur d'excellents résultats. Au vu de la remontée des indicateurs sous-jacents, nous serions en tout cas bien moins enclins à vendre nos actions qu'à étoffer nos positions.

Nous sommes confrontés au pire ralentissement constaté depuis mars 2020, quand la pandémie a éclaté. Mais malgré son faux départ, l'année boursière 2022 pourrait être un grand, voire un très grand cru.

Archive