Tout sur Solvay

La publication des chiffres du premier trimestre du géant belge de la chimie a une nouvelle fois été saluée par les analystes et les investisseurs. Notre fleuron a rattrapé une partie de son retard par rapport à l'indice Bel 20.

AB InBev et Solvay ont dévissé en Bourse ces derniers jours, notamment sous l'effet des craintes liées au coronavirus. Il est toutefois possible de tirer parti de la volatilité ambiante par des contrats d'options.

A l'instar de presque toutes les actions cycliques, le titre du fleuron de l'industrie chimique belge s'est sensiblement redressé depuis l'été. Mais en l'absence de révision des prévisions annuelles, nous proposons de miser à la baisse.

Comme beaucoup de multinationales cycliques, Solvay est sensible aux retombées du conflit commercial. Nous proposons donc deux approches destinées à remplacer l'achat d'actions.

Archive