Tout sur SIR

Selon le segment dont elles relèvent, les sociétés immobilières réglementées (SIR) ont diversement survécu à la crise sanitaire. Reste qu'elles ont, pour un certain pourcentage, une place de choix dans tout portefeuille judicieusement diversifié.

Peu importent les crises et les scandales: la population européenne vieillit, une tendance qui soutiendra évidemment la demande d'immobilier de soins.

Le 30 septembre, la valeur intrinsèque atteignait 75,27 euros par action; si elle s'est redressée timidement par rapport à son niveau de mi-2021 (74,15 euros), elle est encore inférieure à celui de fin 2020 (78,20 euros), par exemple.

La crise sanitaire a fait des perdants mais aussi, des gagnants, parmi les sociétés immobilières réglementées. En provoquant des glissements, elle va permettre de combiner avantageusement opportunités de croissance et rendements en dividende.

Parmi les 17 sociétés immobilières réglementées (SIR) que compte Euronext Bruxelles, Xior Student Housing présente un caractère unique: comme son nom l'indique, elle cible quasi exclusivement les logements pour étudiants (91% de ses revenus). Et la croissance est au rendez-vous.

Au 30 juin, le titre s'échangeait moyennant une décote de près de 40% sur la valeur intrinsèque (74,15 euros). La SIR est pourtant peu endettée, et le rendement net du dividende frôle les 6%.

La réorientation stratégique de la SIR est payante. Elle a été bien inspirée de délaisser quelque peu les bureaux au profit de l'immobilier de santé. Le portefeuille résiste bien. Nous maintenons notre recommandation d'achat.

La rédaction répond à la question d'un abonné : "Malgré un dividende attrayant cette année, l'action Wereldhave Belgium est sous pression. Comment évaluez-vous la situation?"

La crise frappera différemment les divers segments, mais il est probable que bien des dividendes seront revus à la baisse. C'est l'immobilier commercial qui souffrira le plus.

Archive