Tout sur Services postaux

Le trafic postal traditionnel souffre certes de la conjoncture économique, mais la percée définitive et la croissance fulgurante du commerce en ligne ont fait bondir le nombre de colis à expédier, dont les volumes se sont envolés d'un quart au deuxième trimestre et de 15% sur les neuf premiers mois de l'année. PostNL est, comme Adidas, soumis à la même analyse hier (lire ici), l'un de nos 10 favoris pour 2021.

Lorsque la crise sera derrière nous et que la vie reprendra un cours à peu près normal, le courrier redeviendra, pour un temps, le plus grand contributeur au bénéfice de l'entreprise. Mais l'accélération structurelle de l'envoi de colis est irréversible.

PostNL souffre de l'érosion de la confiance des consommateurs et du ralentissement de la croissance des marchés virtuels matures. Le rachat de Sandd devrait lui permettre de développer des synergies et d'accroître son bénéfice opérationnel d'ici à 2022.

Archive