Tout sur Services logistiques

L'entreprise n'a à l'évidence pas été en mesure d'absorber les surcroîts de volumes de colis d'une manière aussi rentable qu'au quatrième trimestre de 2019. Malgré la nette augmentation du chiffre d'affaires des activités logistiques tant au Benelux qu'en Europe, le bénéfice opérationnel supplémentaire ne dépasse pas 8,6 millions d'euros.

Lorsque la crise sera derrière nous et que la vie reprendra un cours à peu près normal, le courrier redeviendra, pour un temps, le plus grand contributeur au bénéfice de l'entreprise. Mais l'accélération structurelle de l'envoi de colis est irréversible.

Archive