Tout sur Serge Van Herck

Malgré un carnet de commandes record, le marché avait peu apprécié le chiffre d'affaires prévisionnel, inférieur au consensus, annoncé lors de la publication des résultats de 2021. Et pourtant... EVS a pour lui un rendement en dividende élevé, une technologie de pointe, un chiffre d'affaires américain en hausse et une position financière extrêmement solide.

Ses chiffres d'affaires et bénéfices se sont envolés, au premier semestre. EVS a d'ailleurs signé son meilleur premier semestre depuis cinq ans. Les niveaux d'avant-crise sont tantôt atteints, tantôt dépassés. La décision du groupe de réinstaurer le paiement de dividendes n'est donc que logique.

De 54,2 millions d'euros au 31 décembre 2020, la valeur du carnet de commandes du groupe (Axon inclus) dépassait de 20% le consensus. Quant aux commandes pour 2021, elles excèdent déjà les 30 millions d'euros.

L'excellente maîtrise des coûts combinée au maintien du chiffre d'affaires aboutit à des résultats bien supérieurs aux consensus puisque ni le résultat opérationnel ni le résultat net ne sont négatifs.

Grâce à la bonne maîtrise des coûts et au maintien du chiffre d'affaires, les résultats semestriels ont dépassé, et de loin, les attentes. En outre, au 30 juin, le carnet de commandes était bien garni.

Le rachat d'Axon par EVS marque un tournant dans sa stratégie de croissance. Axon est déficitaire mais devrait redevenir rentable à compter de 2023.

Archive