Tout sur Semi-conducteurs et composants électroniques

Les grandes divisions étant restées en retrait, les résultats ne surprennent guère. Le coronavirus pourrait retarder considérablement le redémarrage du secteur automobile. Se fondant sur l'accroissement du carnet de commandes au quatrième trimestre, la direction fait néanmoins preuve d'un optimisme prudent.

Les investisseurs ont été euphoriques, après la publication des résultats trimestriels. A notre sens, en raison des incertitudes concernant l'industrie automobile, la valorisation actuelle n'est pas justifiée. Nous acterions une partie de nos bénéfices.

Nvidia reste en tête du segment des semi-conducteurs graphiques. L'intelligence artificielle compte au nombre de ses principales applications, et l'arrivée de la 5G pourrait lui donner un sérieux coup de pouce également.

L'entreprise accusera-t-elle la première baisse de ses ventes en glissement annuel depuis 2009, comme l'a pronostiquée sa direction? Le scénario est vraisemblable, à défaut de reprise du marché des semi-conducteurs. Les investisseurs n'ont pas sanctionné Melexis pour ses résultats décevants. Difficile de se défaire d'un (ancien) favori.

Le chiffre d'affaires d'Engineering & Prototyping a néanmoins augmenté de 7%, à un peu plus de 10% du chiffre d'affaires consolidé: les prototypes contribueront à assurer la croissance du groupe. Nous attendons une embellie du secteur automobile avant de conseiller d'acheter le titre.

Archive