Tout sur Secteurs économiques

Après le dévissage de mars, le pétrole est revenu à la hausse. Mais très peu de fondamentaux peuvent actuellement justifier une nouvelle hausse des prix. L'on peut donc envisager, avec prudence, le recours à des "trackers".

Archive