Tout sur Production minière

Les métaux précieux évoluent actuellement en ordre dispersé. Plusieurs exploitants de mines d'or et d'argent viennent de publier leurs chiffres de production pour le 4e trimestre et donc, pour l'exercice. Gros plan ici sur ceux d'IAMGOLD.

Si l'argent reste toujours légèrement dans l'ombre de l'or, les sociétés minières actives sur le segment se sont redressées. Nous proposons ici à l'investisseur désireux de se positionner sur ce métal précieux un panorama des possibilités.

Nous ne nous laissons toujours pas décourager et reprenons le groupe dans notre sélection de (dix) valeurs prometteuses pour l'année à venir. Les projets d'exploration ont débouché sur les résultats escomptés et les objectifs de production arrêtés pour 2021 sont réalisables. Si le prix de l'or continue à grimper, les choses devraient prendre une tournure extrêmement réjouissante.

La perte de 13,3 millions de dollars sur le trimestre, soit -0,04 dollar par action (prévision: -0,02 dollar), est mal accueillie. Mais les lourds investissements et la baisse du cours de l'or sont sans appel.

La fusion entre Barrick Gold et Randgold Resources a été annoncée fin septembre. La valeur boursière de New Barrick dépassera 18 milliards de dollars.

Malgré une production en recul au premier trimestre, le groupe aurifère a maintenu ses prévisions annuelles. La direction prévoit même le versement d'un dividende. Une action encore bon marché dans le secteur !

Archive