Tout sur Polarcus

En début d'année, le spécialiste norvégien de la fourniture de données sismiques en 3D et 4D a annoncé qu'il procéderait à une nouvelle augmentation de capital importante (la troisième) et au réaménagement de sa dette. Le groupe accroît ainsi ses chances de survie.

Le succès de la récente augmentation de capital est un élément positif compte tenu des circonstances, mais il est clair qu'une amélioration significative des conditions de marché en 2018 et 2019 est indispensable pour permettre à Polarcus un réel revirement.

La forte recapitalisation a conféré à Polarcus deux années supplémentaires de marge de manoeuvre financière. D'ici 2018, les conditions de marché doivent s'améliorer pour permettre un redressement ultérieur.

Le rééchelonnement de la dette et la dilution qu'elle a causée permettent à Polarcus de gagner du temps, mais ne lui offrent qu'un répit temporaire. L'entreprise norvégienne en grande difficulté peut ainsi tenir jusqu'en 2018, mais les conditions de marché devront s'améliorer dans l'intervalle pour lui permettre un redressement définitif.

Archive