Tout sur pneus

Malgré une chute de 20% du chiffre d'affaires, la marge bénéficiaire a relativement bien résisté au premier semestre. Bekaert récolte les fruits d'une politique précédemment adoptée, très axée sur l'efficacité et sur les produits à forte valeur ajoutée, qui lui procure un pouvoir de fixation des prix accru.

Le géant français des pneus ne sera pas le seul à se méfier du coronavirus et donc à publier des perspectives peu inspirantes. En réaction, l'action a piqué du nez et atteint un niveau vraiment raisonnable au regard de sa qualité; si son cours devait encore baisser, nous pourrions l'intégrer dans le portefeuille modèle.

Archive