Tout sur Pétrole et gaz

La part de Johan Sverdrup dans la production du groupe s'est accrue comme jamais. Une autre zone de ce champ entrera d'ailleurs en production fin 2022. Les perspectives à plus long terme sont bonnes aussi: en 2028, le groupe devrait produire 70% de plus que l'an dernier.

Le consensus mise, pour le quatrième trimestre, sur un bénéfice de 47,5 cents par action, pour un chiffre d'affaires de 8,7 milliards de dollars, ce qui serait le chiffre le plus élevé depuis le deuxième trimestre de 2015.

Archive