Tout sur Paal Kibsgaard

Le géant des services pétroliers a connu un très bon trimestre. L'envolée des prix de l'or noir y a bien entendu contribué largement. Confiant, le consensus s'attend à percevoir au titre de 2022 1,86 dollar par action; ce serait le bénéfice le plus élevé depuis 2018.

Le redressement du secteur des services pétroliers, annoncé par le CEO du groupe l'an dernier, a été particulièrement lent mais s'accélère enfin depuis deux trimestres. Si la banque américaine Goldman Sachs n'avait pas ôté Schlumberger de sa liste des favoris du secteur peu après que le groupe a publié un bon rapport trimestriel, le cours de l'action ne serait pas aussi bas. C'est une opportunité à saisir.

Selon les analystes, le chiffre d'affaires du groupe devrait progresser cette année de 11% par rapport à 2016. Le bénéfice par action augmentera dès lors à 1,70 dollar, et devrait même quasiment doubler l'an prochain. Si l'action semble encore chère, c'est parce que le bénéfice est au plancher.

Archive