Tout sur Or et métaux précieux

Par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier, les prix se sont envolés de 60% pour l'argent, 5% pour l'or et 46% pour le palladium. Wheaton Precious Metals a dès lors réalisé un chiffre d'affaires record de 330,4 millions de dollars, un tiers de plus en glissement annuel.

La production prévisionnelle de l'exercice avait été portée à 580.000-615.000 onces d'équivalent or après l'annonce de la transaction avec Vale: le bas de cette fourchette a été relevé à 590.000 onces à l'occasion de la publication des semestriels. Quant à la remontée inattendue des prix de l'énergie, elle a permis de faire passer les résultats prévisionnels du segment du pétrole et du gaz de 115-135 millions à 155-170 millions de dollars.

L'actuel accès de faiblesse n'affecte en rien notre confiance. Nous restons convaincus que le marché des métaux précieux a entamé une hausse séculaire, appelée à durer des années.

Le cours de la tonne d'aluminium a déjà augmenté d'un tiers cette année. Il a même atteint début août son niveau le plus élevé depuis 2011 et a été multiplié par près de deux depuis mars 2020, où il était tombé à un plancher.

Les retombées de la pandémie en Argentine ne se font en outre généralement plus sentir et il est probable, bien que pas garanti, qu'Escobal redémarre dans les temps, ce qui permettrait la conversion du Contingent Value Right.

Gatos Silver a levé, lors de son entrée en Bourses de New York et de Toronto - la plus grande IPO d'une société de métaux précieux ces 10 dernières années - 156,1 millions de dollars net. La nomination, en juin, de Dale Andres au poste de CEO, confirme les ambitions et le pouvoir de séduction de l'entreprise.

Aux Etats-Unis, les réserves de pétrole sont retombées à leur niveau d'avant la crise sanitaire. L'on constate une grande discipline côté offre: même si les prix de l'énergie devaient augmenter encore, l'investisseur doit savoir que la pénurie est en partie artificielle.

Face au recul du métal jaune et aux péripéties politiques au Pérou, le marché a paniqué: l'action de Gold Fields a perdu 25% depuis début juin. Or l'exploitant de mines aurifères dispose de nombreux atouts. Nous recommandons l'achat du titre.

Réserves et cash-flows suffiront à financer le développement de Côté Gold. Ils devraient même permettre de procéder à un rachat d'actions, ce qui, compte tenu de la faible valorisation, serait bénéfique à l'entreprise et à ses actionnaires. Aucun projet en ce sens n'est toutefois annoncé.

Le groupe a cette fois signé des accords de royalties sur le minerai de fer, sa nouvelle source de revenus à long terme. La valorisation de ce groupe canadien est élevée, mais le rapport risque/rendement reste intéressant.

Cette année, le groupe s'attellera à résoudre les problèmes de production, à poursuivre les travaux d'exploration et à étudier d'éventuelles scissions destinées à séduire les investisseurs. 2021 sera donc une année de transition.

Si cette société canadienne spécialisée dans les royalties et le streaming de métaux précieux est sous-valorisée par rapport à ses principales rivales, c'est surtout en raison de l'incertitude entourant le développement de Hod Maden, liée à l'emplacement de ce projet d'or et de cuivre très prometteur, la Turquie.

Parce que la production du premier trimestre a été décevante, Pan American Silver a revu ses pronostics pour l'exercice. Il n'en a pas moins, grâce à la progression des cours de l'or et de l'argent, annoncé une croissance tant de son chiffre d'affaires que de son bénéfice.

L'action du producteur de métaux précieux a connu une période mouvementée depuis qu'elle a fait l'objet de spéculations au début de 2021. Depuis, le "short ratio", qui révèle le nombre d'actions vendues à découvert, est passé de plus de 20% à moins de 7% et après s'être hissée à de nouveaux sommets, jusqu'à 24 dollars, l'action s'est stabilisée à des niveaux plus raisonnables.

Archive