Tout sur Michelin

Le géant français des pneus ne sera pas le seul à se méfier du coronavirus et donc à publier des perspectives peu inspirantes. En réaction, l'action a piqué du nez et atteint un niveau vraiment raisonnable au regard de sa qualité; si son cours devait encore baisser, nous pourrions l'intégrer dans le portefeuille modèle.

La croissance des volumes de Michelin en 2018 a été appréciée des investisseurs. Par ailleurs, la marge opérationnelle est demeurée stable, en dépit de l'environnement économique difficile.

Archive