Bekaert étranglé par son fil machine

Bekaert étranglé par son fil machine

Des facteurs externes comme internes affectent toujours la rentabilité du tréfileur, qui a ajusté ses perspectives pour l'exercice 2018. La période la plus difficile semble passée, toutefois. Le titre est digne d'achat, mais son cours se redressera, selon nous, lentement. A mesure que le marché sera rassuré.

La raclée de Bekaert, une opportunité d'achat

La raclée de Bekaert, une opportunité d'achat

Les résultats du premier semestre ne sont certainement pas mauvais. Le chiffre d'affaires s'est accru de 15%, à un record de 2,095 milliards d'euros, et le bénéfice opérationnel sous-jacent s'est amélioré de 12%, à 176 millions. Pourtant, les jours suivant la publication de ces chiffres solides, le cours a été sanctionné de 15%.