Tout sur Marché des matières premières

Après la Chine, les Etats-Unis et l'Europe multiplieront les travaux d'infrastructure. C'est tout bon pour les marges du groupe minier anglo-australien, qui n'oublie pas d'en faire profiter ses actionnaires.

La remontée des prix, seul élément susceptible de stimuler l'offre, devrait désormais permettre aux volumes d'augmenter peu à peu sur le marché des contrats à terme.

La Chine, dont la croissance se normalise, reconstitue de nombreux stocks. A cela s'ajoute la remontée escomptée de l'inflation: sans encore être unanimes, de plus en plus d'économistes anticipent une nette accélération de l'inflation, un phénomène dont les matières premières bénéficient toujours.

Le groupe a vu son action piquer du nez après qu'il a publié son rapport intermédiaire relatif au troisième trimestre de son exercice 2020-2021, qui s'achèvera le 28 février. Les chiffres ne sont pas mauvais, mais les perspectives, revues à la baisse, ont déçu.

Fin avril, en raison de la crise sanitaire, de la chute du réal brésilien (BRL) et de l'effondrement des cours du pétrole, le prix de la livre de sucre a plongé à son niveau le plus bas depuis 2007. C'est le moment de miser sur une hausse du cours du sucre.

Comme les autres métaux précieux, l'argent est victime d'une vague de liquidations forcées. L'on s'inquiète en outre aujourd'hui de l'évolution de la demande industrielle, qui représente 60% de la consommation totale.

Ultrasensible à l'évolution de l'activité économique, le cours du métal rouge est revenu à son plus bas niveau des trois dernières années. L'offre comme la demande sont affectées, si bien qu'il est impossible de pronostiquer l'orientation prochaine de son prix. Une chose est sûre: à plus long terme, il se reprendra.

Lorsque le prix de la tonne d'huile de palme est d'au moins 700 dollars, Sipef peut investir dans sa croissance. Pour l'heure, la tonne se paie 650 dollars. Heureusement, le groupe a déjà vendu 36% de la production escomptée en 2020, au prix moyen de 727 dollars la tonne.

En Inde, où la production et les exportations de sucre sont généreusement subsidiées, les stocks sont largement excédentaires. Le cours du sucre est faible partout dans le monde, mais son redressement pourrait être soutenu par un réal brésilien en hausse, ou par de mauvaises récoltes.

Le marché du coton est très affecté par le conflit commercial sino-américain et le rapport du ministère américain de l'Agriculture, qui esquisse une production en hausse, mais insuffisante pour répondre à la demande. Comment les investisseurs peuvent-ils en tirer parti?

Le café est actuellement bon marché en raison d'une offre excédentaire et d'effets de change favorables. Divers trackers permettent de profiter de la prochaine hausse.

En adoptant un nouveau logo, Fagron signale le changement d'identité de la marque et la fin d'une passe difficile. Par des acquisitions ciblées, l'entreprise entend rester leader du marché des solutions de médecine personnalisée - et à l'aune des résultats annuels, conformes aux attentes, ces ambitions sont légitimes.

Selon nous, le cours du cuivre ne devrait pas revenir au niveau plancher atteint il y a trois ans. Sa tendance à très long terme est haussière, vu les investissements en infrastructure, entre autres, nécessaires dans le monde.

A un rapport cours/bénéfice de 14 et une valeur d'entreprise correspondant à moins de six fois le cash-flow d'exploitation (Ebitda), l'investisseur s'offre à bon compte un turbinier présentant de belles perspectives de croissance.

L'on sait naturellement que le cours du sucre connaît des hauts et des bas. En termes de chiffre d'affaires, la diversification de Südzucker est très avancée: au cours de l'exercice 2017-2018, la division Sucre n'a plus assuré que 43% du chiffre d'affaires du groupe et 31% de son bénéfice opérationnel.

Archive