Tout sur Marc Grynberg

Umicore signe un premier semestre honorable au vu du lourd impact de la crise sanitaire sur le secteur automobile, son principal débouché. La bonne tenue des semestriels du groupe est entièrement portée par la division recyclage. La synergie entre les trois activités du groupe fonctionne donc bien.

Le recul des ventes de matériaux pour batteries ne plaît pas au marché. L'action Umicore a été sanctionnée. Excessivement, selon nous, car les deux autres divisions du groupe vont bien. Par ailleurs, les perspectives à long terme sont favorables.

Archive