Tout sur Lingerie

Le redressement du chiffre d'affaires s'est accompagné d'une nette amélioration de la rentabilité, que le groupe doit à une maîtrise des coûts retrouvée. L'amélioration des résultats et la robustesse de la trésorerie offrent des perspectives d'augmentation du dividende.

Le fabricant belge de lingerie est serein: son chiffre d'affaires a chuté considérablement en 2020, mais les ventes n'ont cédé que 2% au second semestre. Pour souligner sa confiance, il maintient le dividende à 1 euro par action.

La transformation numérique exige l'installation de nouveaux systèmes et le recours à une consultance externe extrêmement onéreuse. L'entreprise ne pourra acquérir la souplesse dont elle a besoin qu'en réduisant le nombre de produits et en simplifiant ses processus de production.

Archive