Tout sur Lawrence Culp

Lawrence Culp, un CEO habile

Les chiffres sont loin d'être excellents, mais l'amélioration est graduelle depuis le dernier trimestre de 2018. Lawrence Culp semble maîtriser la situation, même s'il concède que le redressement sera long, notamment dans la division GE Power.

L'accord de principe fait bondir le cours de GE

L'oubli a un prix : 1,5 milliard de dollars. Contre le versement de cette somme, les autorités américaines laisseront General Electric tranquille. Ainsi se solde le litige concernant les crédits subprimes. Reste à Lawrence Culp à rendre au conglomérat son aura.

Archive