Tout sur Koen Dejonckheere

Gimv doit l'augmentation de la valeur de son portefeuille non seulement à la reprise des marchés financiers, mais aussi aux résultats très corrects des sociétés détenues, dans un contexte pourtant extrêmement difficile. Avec un âge moyen inférieur à quatre ans, le portefeuille est également très jeune et donc, très prometteur.

Etonnamment peut-être, la crise n'est pas véritablement génératrice d'opportunités. Gimv s'attend néanmoins à voir se multiplier les transactions l'année prochaine, car la conjoncture incite de nombreuses directions à examiner sous un angle plus radical leurs options stratégiques.

" Notre portefeuille est en grande forme ", affirmait Koen Dejonckheere, CEO de Gimv, la semaine dernière durant la présentation des résultats de l'exercice, qui s'étend d'avril 2016 à mars 2017. Bien qu'en recul, le rendement du dividende nous semble encore tout juste suffisant pour recommander l'achat de cette action.

Archive