Tout sur Kleber

Le groupe a revu à la baisse les CA et bénéfice prévisionnels pour l'exercice courant. Il dispose, cela dit, d'un abondant cash-flow et sa position dans son secteur est envieuse. L'action est toujours valorisée de manière très raisonnable.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser en 2017, mais la hausse des prix des matières premières a affecté ses marges. Michelin peut toutefois se targuer d'afficher un bilan robuste. Le niveau de son endettement est négligeable.

Archive