Tout sur Jean-Pierre Clamadieu

En réduisant les pertes de 87 millions d'euros, les centrales nucléaires belges ont apporté leur pierre à l'édifice. Le deuxième trimestre sera plus compliqué, puisque la crise sanitaire aura sévi du premier au dernier jour. Le redressement ne devrait toutefois être qu'une question de temps.

Archive