Tout sur impressions

Le groupe traverse la crise sanitaire relativement bien et anticipe même une reprise de certaines de ses activités au second semestre. La direction souligne sa confiance en l'avenir du groupe en rachetant pour 50 millions d'euros de ses actions. Pour les actionnaires, c'est une bonne nouvelle.

Archive