Tout sur Immobilier de soins

Peu importent les crises et les scandales: la population européenne vieillit, une tendance qui soutiendra évidemment la demande d'immobilier de soins.

Bien que légèrement sous pression, les rendements des nouveaux investissements dans l'immobilier de santé restent attrayants, à quelque 5%. Les résultats du groupe témoignent de la sécurité qu'offre le segment. La valorisation de Cofinimmo a quelque peu progressé et nous semble juste.

La réorientation stratégique de la SIR est payante. Elle a été bien inspirée de délaisser quelque peu les bureaux au profit de l'immobilier de santé. Le portefeuille résiste bien. Nous maintenons notre recommandation d'achat.

Les confinements n'ont pas touché uniformément tous les segments - l'immobilier logistique, par exemple, sort même renforcé de la pandémie. Vu le rythme du vieillissement de la population en Europe, l'immobilier de soins a encore de beaux jours devant lui. A l'autre bout du spectre, l'immobilier de bureau et l'immobilier commercial paient un très lourd tribut à la crise.

La croissance d'Aedifica dans l'immobilier de soins se poursuit à un rythme soutenu. Le cours tient cependant toujours compte d'une prime importante, supérieure à la moyenne des autres SIR, par rapport à la valeur intrinsèque.

Archive