Tout sur Holding

Cette phrase est celle qu'a prononcée Jan Suykens, le CEO d'Ackermans & van Haaren (AvH), à l'entame de la présentation du rapport semestriel du holding. Les excellents résultats du premier semestre ont porté la capitalisation boursière d'AvH à plus de cinq milliards d'euros.

La rédaction répond à la question d'un abonné: "De nombreux Belges ont profité du confinement pour commencer à investir. Quels holdings leur conseilleriez-vous? Des holdings étrangers, peut-être, aussi?"

La rédaction répond à la question d'un abonné: "L'action Ackermans & van Haaren (AvH) n'a guère profité du redressement qu'ont amorcé les marchés boursiers à la mi-mars. Une opportunité pour (r)acheter?"

Cela fait quelques années que l'évolution du cours est devenue moins spectaculaire - nous ne sommes d'ailleurs pas fâchés d'avoir revendu nos titres avant que la valorisation de Bolloré devienne ultrabasse. A présent, l'action pourrait bénéficier d'un mouvement de rattrapage.

Le rendement du portefeuille du holding a atteint 16,2% au terme de son exercice 2018-2019 clos le 31 mars dernier. Depuis plusieurs années, les actionnaires se voient offrir un rendement annuel de 8 à 10%.

Comme la valeur de son actif net, le cours du holding a reculé. Alors qu'à la fin juin, GBL affichait encore une valeur intrinsèque de 117, 21 euros par action, à la mi-octobre, celle-ci s'établissait à 108 euros.

Le holding connaît une période mouvementée. Il n'est pas simple de créer un géant des médias européen. Le recul du cours a ramené la valorisation de Bolloré à 1,15 fois la valeur comptable. L'action est à nouveau digne d'achat.

Archive