Tout sur Habillement

Avec une perte de chiffre d'affaires estimée à 250 millions d'euros, les dégâts provoqués par l'invasion de l'Ukraine semblent limités. D'autant que les ventes en Chine devraient repartir à la hausse, ce qui permet au groupe de tabler sur une appréciable croissance. Ce n'est pas GBL qui s'en plaindra.

Le pire est désormais passé pour le géant de la mode, comme en témoignent ses résultats trimestriels. Les perspectives pour le deuxième trimestre sont encourageantes.

Cette action de croissance de qualité caracole en tête de toutes les Bourses européennes. Le marché a applaudi au relèvement de la croissance du chiffre d'affaires prévisionnelle pour l'exercice.

La crise sanitaire a affecté aussi des entreprises de qualité, comme Adidas. Mais les résultats de l'équipementier sportif ont dépassé les attentes, au quatrième trimestre de 2020.

Pour la première fois depuis son entrée à la cote madrilène, Inditex voit ses chiffre d'affaires et bénéfice reculer en un an. Ni la compétence de l'équipe de direction, ni le modèle d'affaires ne sont toutefois remis en question.

Kasper Rorsted n'a pas ravi le marché en annonçant, pour le quatrième trimestre, un chiffre d'affaires comparable à celui du troisième, et un bénéfice opérationnel de 100 à 200 millions d'euros seulement; le consensus, lui, misait sur 294 millions d'euros.

Pour la première fois depuis sa cotation, Inditex ne sera pas en mesure d'augmenter son chiffre d'affaires et ses bénéfices sur l'exercice. La direction reste indubitablement efficace et le modèle d'entreprise n'est pas remis en question. L'action redevient intéressante.

Inditex, qui traverse la crise la plus grave de son histoire, n'annoncera pas d'augmentation de son chiffre d'affaires et de son bénéfice, du jamais vu depuis son entrée en Bourse.

Si les clients achètent moins dans les magasins physiques, ils commandent davantage en ligne. Les experts s'attendent à ce que le commerce virtuel s'adjuge une part croissante du chiffre d'affaires du secteur dans les mois et les années qui viennent.

Au premier trimestre, la croissance de ses ventes n'avait été que de 5%, le chiffre le plus bas en quatre ans. Mais sur les neuf premiers mois de son exercice 2019-2020, Inditex a fait mieux que sur la même période, un an plus tôt.

Sur les trois premiers mois de l'exercice 2019-2020 (février-avril), Inditex a vu la croissance de son chiffre d'affaires augmenter de 5% en un an. Mais le groupe nous avait habitués à mieux, les trois exercices précédents.

Pour faire oublier le ralentissement de sa croissance, Inditex a porté le ratio de distribution de 50 à 60%. C'est dès lors un dividende de 0,88 euro brut (+17%!) par action qui sera versé pour l'exercice passé.

Archive