Tout sur Greenyard

Greenyard prévoyait initialement de vendre les conserves Noliko et d'attirer un ou plusieurs investisseurs de référence pour renforcer un bilan plombé par les dettes mais après un premier semestre meilleur que prévu, il a renoncé à ces projets, d'autant que l'augmentation de capital aurait été extrêmement dilutive.

La rédaction de l'Initié répond à la question d'un abonné: "Le titre Greenyard a dévissé après un avertissement sur bénéfice. Faut-il le conserver?"

Archive