Tout sur Fréderic Cren

Depuis notre achat du titre, nous espérions réaliser un rendement important. L'envol de l'action est conditionné à un accord de licence pour le lanifibranor ou un rachat. Nous devons dès lors nous armer de patience.

Autant, avec l'échec de l'étude de phase IIb évaluant le lanifibranor contre la sclérose systémique auto-immune et la chute du cours sous 1,6 euro qui s'en est ensuivie, 2019 a été décevante, autant 2020 est à marquer d'une pierre blanche. Vu la haute probabilité d'un contrat de licence en 2021 et la faible valorisation d'Inventiva, son action compte parmi nos favorites pour l'année prochaine.

Archive