Tout sur Francis Van Eeckhout

Le cash-flow opérationnel (Ebitda) ajusté s'élevait à 51 millions d'euros au terme du premier semestre. Francis Van Eeckhout, le CEO, a laissé entendre qu'il serait très déçu si l'entreprise belge ne battait pas son record en la matière (93 millions d'euros) cette année.

Avec un cours qui a bondi de 52,8% et un rendement (hausse du cours + dividendes) de 54,7%, Deceuninck a achevé le premier semestre en quatrième position sur Euronext Bruxelles. Le titre devrait pouvoir se rapprocher des 3,5 euros ces prochains mois.

Depuis son intégration dans le portefeuille de référence fin octobre 2020, l'action a déjà gagné plus de 60%. Et la valorisation n'est pour l'heure que correcte.

Après une période faste vers la moitié de l'année 2017, l'action Deceuninck a reculé pendant quelques mois. Elle redevient plus attractive et est digne d'achat pour le long terme.

Avec une croissance de son chiffre d'affaires de 2,6% au premier semestre, le producteur flamand de profilés en PVC pour portes et fenêtres a satisfait aux prévisions. Malgré les écarts de change négatifs.

Archive