Tout sur France

Ce groupe belge qui a pour ambition de briller en dehors de l'Europe également a toutes les raisons de se féliciter de ses résultats, la principale étant qu'il achève un exercice record.

Kinepolis reste l'un de nos favoris de long terme, qui a toute sa place dans le portefeuille modèle. Après l'acquisition de Landmark Cinemas et de MJR Digital Cinemas, son ambition de devenir un exploitant très performant à l'échelle mondiale ne fait aucun doute.

Profitant de la santé éclatante de l'immobilier logistique, WDP a fortement développé ses capacités de stockage et a même intégré le Bel 20 en 2019. Un plan de croissance ambitieux a été annoncé pour les quatre prochaines années. Mais l'action est onéreuse, même si son rendement de dividende reste très correct à l'aune des rendements des emprunts souverains.

La rédaction répond à la question d'un abonné: "Vous avez récemment évoqué l'émission d'obligations par Vranken-Pommery, mais son action stagne depuis des années. Le cours de cette dernière pourrait-il s'apprécier bientôt, selon vous?"

La rédaction répond à la question d'un abonné: "Pourquoi l'action PNE a-t-elle flanché la semaine dernière? Dois-je acheter?"

En adoptant un nouveau logo, Fagron signale le changement d'identité de la marque et la fin d'une passe difficile. Par des acquisitions ciblées, l'entreprise entend rester leader du marché des solutions de médecine personnalisée - et à l'aune des résultats annuels, conformes aux attentes, ces ambitions sont légitimes.

L'entreprise belge se diversifie mais investit toujours dans des projets garantissant des revenus à long terme, si possible liés à l'inflation. Son rythme de croissance est remarquable.

Les constructeurs automobiles sont à ce jour très faiblement valorisés. Or les ventes se portent bien. Il faut donc aller chercher ailleurs les raisons de la fragilité du secteur.

Le holding connaît une période mouvementée. Il n'est pas simple de créer un géant des médias européen. Le recul du cours a ramené la valorisation de Bolloré à 1,15 fois la valeur comptable. L'action est à nouveau digne d'achat.

Près d'un an et demi après être entrée en Bourse, X-Fab Silicon Foundries cote toujours très près de son cours d'introduction. Bien que plusieurs analystes l'aient sélectionnée ces derniers mois, l'entreprise a jusqu'à présent mené une existence boursière très discrète. Les volumes négociés sont faibles et les investisseurs institutionnels n'ont pas encore découvert le titre.

La nouvelle dénomination de l'entreprise n'est pas anodine. Elle veut étendre ses activités à d'autres formes d'énergie renouvelable. L'on peut s'attendre à ce que 2022 soit le prochain très bon exercice de PNE.

Les amateurs d'actions liées à la défense se frottent les mains. L'indice S&P Aerospace & Defense a gagné 30% sur ces douze derniers mois.

Comme prévu, Kinepolis achève le premier trimestre sur une spectaculaire croissance du nombre de visiteurs. Compte tenu de son acquisition des Landmark Cinemas, il faut s'attendre à un bond bien plus vigoureux du chiffre d'affaires que des bénéfices en 2018.

Archive