Tout sur Exmar

Le groupe est devenu exagérément dépendant des revenus locatifs de deux plateformes flottantes liquéfiant du gaz. S'il n'était déjà fort endetté et peu rentable depuis belle lurette, ce serait moins inquiétant.

Malgré un bilan solide et des cash-flows opérationnels en hausse, la rentabilité sous-jacente ne permet toujours pas, tant s'en faut, de supporter les 43 millions de dollars de frais de financement.

Si la rentabilité n'est pas au rendez-vous, le bilan est excellent: les fonds propres s'élèvent à 450 millions de dollars, sur un bilan de 919 millions fin juin.

La dette représente toujours 5,3 fois le cash-flow opérationnel. La situation reste donc préoccupante, mais elle n'est plus étouffante. Exmar pronostique pour cette année un cash-flow opérationnel de 110 millions de dollars.

Archive