Tout sur Europe occidentale

La rédaction répond à la question d'un abonné: "Parce qu'il a rappelé certains de ses appareils, Koninklijke Philips a vu le cours de son action reculer. Une bonne occasion pour acheter?"

Le producteur de fenêtres et châssis en PVC a publié des trimestriels, ce qu'il n'avait plus fait depuis longtemps. Et, cerise sur le gâteau, ces résultats sont bons!

La rédaction répond à la question d'un abonné: "Sa croissance me semblant intéressante, ne pourrais-je envisager un investissement dans Xior? A moins que celle-ci ne soit trop endettée?"

Comme souvent ces dernières années, le rapport annuel présente de bons et moins bons chiffres. Mais une chose est sûre, à présent: les craintes des analystes et investisseurs ont parfois été démesurées. L'action Deceuninck est sous-valorisée!

Cette année, l'entreprise a vu le cours de son action baisser en raison de son exposition à la Turquie. C'est, sans surprise, essentiellement sur ce sujet qu'ont porté les questions des analystes, durant la vidéoconférence organisée par Deceuninck. Le marché ne se focalise que sur la crise turque. Pour notre part, nous ne sommes pas inquiets. La chute du cours de l'action est une opportunité que nous saisissons.

Idéalement, tout le monde devrait se déplacer à bord d'une petite voiture électrique. Même si, comme l'affirment certains, les producteurs d'électricité polluent abondamment.

Deux événements récemment survenus chez nous illustrent l'urgence de la situation en matière d'infrastructures. Mais c'est l'ensemble du monde occidental qui doit prendre ce problème à bras-le-corps. On peut tabler sur une intensification des investissements dans le secteur des deux côtés de l'Atlantique ces prochaines années.

Malgré l'annonce d'une augmentation du chiffre d'affaires supérieure aux attentes au terme du premier semestre, le cours de l'action a reculé de 6%. En cause : la marge de REBITDA, moins élevée qu'estimé par les analystes. Mais la valorisation d'Ontex reste acceptable. Sous 30 euros, l'action est digne d'achat.

Archive