Tout sur Europe

Umicore a appris de ses erreurs, tandis qu'un avenir florissant attend le marché de la mobilité verte. Le groupe a tenté d'estimer le rendement financier de son programme d'investissements, mais le résultat est sans doute un peu trop vague aux yeux des investisseurs d'aujourd'hui.

Nous estimons que le marché est trop pessimiste: ses bénéfices sont certes appelés à diminuer cette année, mais l'entreprise était déjà valorisée très chichement, avant son avertissement. Et si bpost a perdu Amazon, Radial, acquis il y a quelques années, se révèle une bonne pioche.

Malgré les violentes tempêtes du mois de février en Belgique et au Royaume-Uni, l'assureur a achevé le trimestre sur des résultats partout ou presque supérieurs aux prévisions. Il compte toujours atteindre la barre mythique du milliard d'euros de bénéfice net cette année.

L'action du premier exploitant mondial de remontées mécaniques a fortement souffert de la crise sanitaire mais l'excellente saison qui vient de s'achever nous redonne de l'espoir. Nous abaissons le niveau de risque et conservons le titre en portefeuille.

Alors que le secteur automobile, son principal débouché, est à la peine, Melexis a connu un très bon début d'année. Son action a perdu 25% depuis janvier, mais renoué avec une valorisation raisonnable. Nous en recommandons l'achat.

Une série de facteurs tant internes qu'externes permettent à Fagron de publier des perspectives stratégiques à un horizon de quatre ans plus qu'encourageantes. Les investisseurs sont séduits, si bien que le titre s'est vigoureusement redressé depuis l'automne dernier.

Ne tenir compte que des gains et pertes réalisés sur les achats et les ventes d'actions est une erreur: en Europe à tout le moins, le rendement est principalement déterminé par le revenu des dividendes. Ce qui contribue à faire des actions un outil de lutte contre l'inflation particulièrement efficace.

Tout le monde ou presque part du principe que les taux d'intérêt vont continuer à grimper. En réalité, il est tout aussi probable que les taux longs baissent, éventuellement dans une large mesure, dans le courant de l'année.

Les éléments de terres rares sont devenus indispensables. Mais c'est la Chine qui en produit le plus et en détient le plus clair des réserves mondiales. Il va falloir que l'Europe réduise sa dépendance à l'empire du Milieu.

Malgré un résultat en hausse, fruit de sa diversification en Europe, le promoteur peine à convaincre les investisseurs, alors que les perspectives pour l'immobilier de bureaux restent ternes. Son action pourrait selon nous se redresser dans les 12 à 24 mois qui viennent.

Le sentiment à l'égard des investissements en Chine en général et dans les géants de la tech en particulier a radicalement changé en 2021. Nous tablons sur une amélioration cette année et donc, sur une réduction de la décote de Prosus par rapport à sa valeur intrinsèque.

Cette année est pour argenx - qui a vu le 17 décembre son ARGX-113, ou inhibiteur de FcRn efgartigimod, approuvé sur le marché américain, où il est commercialisé sous le nom Vyvgart, pour traiter la myasthénie, une maladie musculaire rare - celle de sa mue en une société commerciale.

Archive