Tout sur Energie

Aux Etats-Unis, les réserves de pétrole sont retombées à leur niveau d'avant la crise sanitaire. L'on constate une grande discipline côté offre: même si les prix de l'énergie devaient augmenter encore, l'investisseur doit savoir que la pénurie est en partie artificielle.

Cette année, nous ne nous délestons pas de nos actions en mai. Vu que nous avons accepté l'offre de Sanofi, nous disposerons bientôt de liquidités plus abondantes, en portefeuille modèle. Les actions à fort potentiel ne manquant pas, il se pourrait que notre liste d'ordres d'achat s'allonge, au cours des prochaines semaines.

Archive