Tout sur Ekopak

Le principe de "l'eau en tant que service" revient à vendre de l'eau prête à être utilisée, et non plus l'installation. Il s'agit d'un segment extrêmement rentable: alors qu'il ne représente que 6% du chiffre d'affaires consolidé d'Ekopak, il génère 29% de son cash-flow opérationnel.

Qui, parmi le public, se préoccupe du nombre de litres consommés pour fabriquer un kilo de cacao (17.000) ou un jeans (7.000)? L'investisseur peut, dans le contexte de pénurie d'eau potable que l'on déplore actuellement, opter pour un "tracker" sur le S&P Global Water Index ou pour des entreprises individuelles en croissance, comme Ekopak et Aquaporin.

Archive