Tout sur Eddy Duquenne

2020 est une année catastrophique pour Kinepolis, et 2021 ne sera pas une année normale non plus. Sa position financière est dès lors un point d'attention crucial. Fin septembre, elle n'était pas angoissante.

Landmark brise le schéma classique qui veut que l'augmentation des revenus par visiteur (hausse du prix du billet et de la consommation) entraîne une accélération du chiffre d'affaires plus rapide que celle de la fréquentation.

Comme prévu, Kinepolis achève le premier trimestre sur une spectaculaire croissance du nombre de visiteurs. Compte tenu de son acquisition des Landmark Cinemas, il faut s'attendre à un bond bien plus vigoureux du chiffre d'affaires que des bénéfices en 2018.

Archive