Tout sur Draghi

Le premier trimestre de cette année fut remarquable pour les marchés européens, le second fut maussade.

Ces derniers mois, le président de la BCE avait semblé préférer la " virulence verbale " à l'action concrète. Il est probable qu'il sorte l'artillerie lourde le 5 juin prochain.

Archive