Tout sur Distribution de pétrole et gaz

L'Iran pousse le baril de brut vers les 100 dollars

Au début de ce mois d'octobre, le prix du baril de brut a atteint son plus haut niveau depuis novembre 2014. Le cours du WTI, la variante américaine, a gagné plus de 20% et celui du Brent (mer du Nord), près de 25% depuis janvier 2018.

BP n'est plus le vilain petit canard

Après impôts et charges financières, le bénéfice sous-jacent s'établit à 2,6 milliards de dollars (+71% en un an et +23% en glissement trimestriel). BP est donc plus rentable qu'en 2014, lorsque le baril de brut rapportait plus de 100 dollars.

Le pétrole repart à la hausse

Il nous semble inutile d'attendre que les cours augmentent pour anticiper une hausse des valeurs du secteur. Même si les cours se stabilisaient à 60-70 dollars durant les six à 12 prochains mois, il serait normal que les valeurs pétrolières et celles des entreprises de services pétroliers s'apprécient.

Les valeurs pétrolières recèlent encore du potentiel

Force est de constater que les cours des actions de compagnies pétrolières n'ont pas suivi l'ascension du cours du pétrole, en particulier depuis l'été dernier. C'est le cas de ceux des majors classiques, mais plus encore des entreprises prestataires de services pétroliers; nous avons cinq autres arguments en faveur d'un investissement dans les actions du secteur.

Archive