Tout sur diffusion en direct

Ses chiffres d'affaires et bénéfices se sont envolés, au premier semestre. EVS a d'ailleurs signé son meilleur premier semestre depuis cinq ans. Les niveaux d'avant-crise sont tantôt atteints, tantôt dépassés. La décision du groupe de réinstaurer le paiement de dividendes n'est donc que logique.

Le groupe a une nouvelle fois revu à la baisse ses projections de chiffre d'affaires pour l'exercice courant. Non pas qu'il ait perdu des parts de marché, mais en raison du retard qu'accuse le carnet de commandes. Heureusement, sa situation financière n'inquiète pas le moins du monde.

Archive