Tout sur D'Ieteren Auto

Lors d'une récente transaction sur actions, Belron a été valorisée à 17,2 milliards d'euros, alors que la capitalisation boursière de D'Ieteren est de 7,3 milliards d'euros. Ce chiffre est peut-être très élevé mais, commente Francis Deprez, le CEO du groupe, la catégorie dans laquelle la filiale joue désormais le justifie.

Le holding a été capable de maintenir ses bénéfices au cours d'une année aussi difficile que 2020, ce qui est de très bon augure pour la suite. La valorisation de cette action de qualité est attrayante, d'autant plus que la participation dans Belron reste sous-estimée. C'est pourquoi D'Ieteren est l'une de nos dix valeurs de prédilection pour 2021.

Si la vente de 40% de Belron a rapporté beaucoup d'argent au groupe, elle coûte pour l'heure également 20% de sa rentabilité. En outre, il reste encore du pain sur la planche à D'Ieteren avant que l'acquisition de Moleskine puisse être qualifiée de succès.

Que l'acquisition récente par D'Ieteren de Moleskine n'ait pas soutenu les résultats semestriels du groupe n'a pas plu aux investisseurs. Pourtant, le potentiel d'appréciation du bénéfice de chacune des filiales, cette année encore, n'est pas à négliger. La valorisation actuelle de D'Ieteren n'en tient pas compte.

Archive