Tout sur Crohn

Après un trimestre quelque peu décevant, le groupe biopharmaceutique belge s'est très bien repris au deuxième trimestre. UCB entend investir dans sa croissance externe ; il peut se le permettre, vu le faible niveau de son endettement au 30 juin.

Le mois dernier, l'action de cette société biotech belgo-néerlandaise a bondi de plus de 35%. Nous conserverions le titre en attendant de connaître les prochaines avancées du programme de recherche en cours sur la mucoviscidose.

Le programme de recherche de Galapagos sur la mucoviscidose ayant pris du retard, l'action de l'entreprise belge a encore reculé. Voilà qui offre une opportunité d'achat. Au cours des mois à venir, nous connaîtrons les résultats de plusieurs études en cours.

Archive